En 2012, IDELES Paris était une bonne adresse. Aussi, ai-je accepté en salivant d’y diner. La décoration est soignée et chaleureuse, la salle nimbée de lumière orangée.

Le restaurant IDELES Paris

Le style choisit est un mélange harmonieux de design et d’authentique. La cuisine, visible de la salle, amène un côté convivial. Les épicuriens apprécieront le mur de livres et bouteilles de vin, que du plaisir

Le joyeux bric à brac d’objets hétéroclites : miroirs en fer représentant hélios, lustres soucoupes volantes, faïence de Moustier apportent une touche originalité.

Les tables sont assez espacées pour permettre des conversations intimes et ne pas profiter de celle des voisins. Vous pouvez poser un bouquet par terre sans qu’il fût écrasé.

Je n’ai pu voir la salle du bas, On m’a arrêté lorsque que je décidais d’y descendre. Prise sur le fait, me rappelant de barbe bleue, j’ai joué ma blonde lançant mon regard innocent. « Oups, je m’ai trompé, je cherchais les toilettes » et rebroussé chemin.

Adresse à éviter pour un premier rendez-vous, si la personne ne vous convient pas, que vous n’avez rien à lui dire, imaginez l’horreur d’un repas qui s’éternise! Juste mortel ! En effet, La prise de commande et le service sont extrêmement lents. Inutile d’essayer les grands gestes, regards éplorés façon cocker, on s’en fiche.

Vous serez servi par le fils d’Edgar majordome des Aristochats et d’Alfred celui de Batman. Il est froid, un balai dans… le fondement. Hautain, obséquieux, on s’excuserait presque de le déranger. Le restaurant se situe rue Saint-Nicolas, je vous présente le père Fouettard british fashion.

Vous pourrez vérifier votre vision grâce à la carte écrite sur une ardoise. Le choix des entrée plat dessert est restreint et manque d’originalité. Coté boisson, La carte des vins est copieuse et de qualité, mais ici c’est alcool sinon rien ! Les boissons non alcoolisées n’ont pas droit de cité!

Le Cuisinier n’était pas amoureux ou avait décidé lutte contre l’hypertension régime sans sel assuré. Le velouté potiron châtaigne était sans assaisonnement ni châtaignes. Les plats de viande et le poisson sont terriblement fade et sans saveurs !!! Poivre, sel et épices sont restés au soleil du sud dont idèles Paris se réclame, on les comprend.

La présentation des assiettes est belle. Quel dommage que les plats ne soit pas aussi bons que beaux. Il en va des mets comme des gens, aussi magnifiques soient-il, il est impossible de les apprécier s’ils sont insipides J’ai testé le moelleux chocolat caramel beurre salé. Quelle fille résisterait à une telle proposition. Ce qui devait être un délice fut écœurant. Décidément, ideles Paris n’est pas le royaume des justes mesures

Au regard de la qualité, sans la réduction « la fourchette », l’addition aurait été salée contrairement aux plats (ndlr)

La nourriture était médiocre, mais la soirée fut bonne sauvée par des convives avenants de bon goût et savoureux EUX… Je vous conseille de ne pas tenter IDELES Paris et vous promet de vous faire découvrir, bientôt, de vrais bons plans

Article réalisé par notre rédactrice sandphotosensible

Recherches qui ont permis de trouver cet article :

  • deco de restaurant orange
  • ideles restaurant